De Walter Benjamin à la ville-port d’aujourd’hui, des contre-fictions qui trament une histoire commune 

Dimanche 16 septembre à 12h30

Petite contribution à un patrimoine européen : entre les vieux récits nationaux obsolètes et les narrations européennes balbutiantes, une invitation à poser la nécessité poétique des contre-fictions.

Mise en vitrine par Christine Breton avec Julie de Muer et Jean Cristofol.
Scénograpie Théo Paolo Goedert et Milena Walter.

Présentation du 16 septembre à fin décembre 2018.
Une proposition du Bureau des guides du GR2013 et d’Hôtel du Nord : épisode 1.
152, la Canebière 13001

Autour de Walter Benjamin à Marseille : visite « coup de cœur » conduite par Anne Roche

Mardi 18 septembre, à 12h30
Au sein du parcours permanent des collections du musée d’Histoire de Marseille

Visite « coup de cœur » et rencontre avec Anne Roche, essayiste, écrivain (roman, récit, théâtre), et professeur de littérature française à l’université d’Aix-Marseille.

Anne Roche est l’auteur de nombreux ouvrages théoriques et critiques, dont Exercices sur le tracé des ombres, Walter Benjamin, éditions Chemin de Ronde(2010) pour lequel vient de lui être décerné le Prix européen de l’essai philosophique Walter Benjamin, 2018.
Accès libre, en séquence 13 du parcours permanent des collections du musée d’Histoire de Marseille.

ANNULATION de la rencontre avec Sabine Günther, auteur et Marc-Antoine Serra, artiste photographe

Jeudi 27 septembre, à partir de 19h
Urban Prod, 18 rue Colbert 13001

Lecture et dédicace à l’occasion de la parution de Sous l’emprise de la ville. Walter Benjamin à Marseille de Sabine Günther, édition Nord-Sud-Passage, (parution francaise à venir : septembre 2018).

Vernissage de l’installation « Ceux qui sont vraiment installés ici et qui savent quelque chose de la tristesse de Marseille » de Marc-Antoine Serra présentée en vitrine du MarsMédiaLab 1 du 15 septembre au 15 octobre.

Carte blanche à Frédéric Pajak

Vendredi 28 septembre, à 12h30

En partenariat avec La Marelle

Auteur de Manifeste Incertain aux Éditions NOIR sur BLANC : récits écrits et dessinés.Cinq premiers volumes :
Avec Walter Benjamin, rêveur abîmé dans le paysage ;
Avec Nadja, André Breton, Walter Benjamin sous le ciel de Paris;
La mort de Benjamin. Ezra Pound mis en cage ;
La liberté obligatoire. Gobineau l’irrécupérable ;
Vincent van Gogh. Une biographie.

Frederic Pajak était en résidence à La Marelle, en 2014 à Marseille, pour écrire le troisième tome de son Manifeste incertain qui a obtenu le prix Médicis Essai 2014 et le prix suisse de littérature 2015.

Des reproductions de ces dessins sont exposées au musée dhistoire de Marseille enécho à la création numérique L’écran et la fumée.

Accès libre, en séquence 13 du parcours permanent des collections du musée d’Histoire de Marseille

Frédéric Pajak a également publié une vingtaine d’ouvrages, dont : Le Chagrin d’amour, Humour – une biographie de James Joyce, Nietzsche et son père, Nervosité générale, Mélancolie, aux PUF ; La Guerre sexuelle, J’entends des voix et Autoportrait, chez Gallimard, L’Étrange Beauté du monde, En souvenir du monde, réalisés avec Lea Lund, L’Immense Solitude.

L’écriture du fragment chez Walter Benjamin

Samedi 6 octobre, à 16h30
Au Centre International de Poésie Marseille, Vieille Charité 13002
Co-organisée par le Goethe-Institut Marseille.

Dialogue entre Anne Roche et Ralf Zschachlitz, rencontre animée par Florence Bancaud, professeur des Universités à l’université d’Aix-Marseille, spécialiste de littérature et histoire des idées germaniques.

Il y a plusieurs sorte de fragmentation chez Benjamin, selon que les textes sont achevés et publiés par lui, donc programmés comme décousus (Sens unique), ou d’un achèvement problématique (Enfance berlinoise vers mille neuf cent) composé de chroniques parues séparément en revues, ou incontestablement inachevés (Paris, capitale du XIXe siècle). Quelle implication pour l’organisation de la pensée et la forme de l’écriture dans l’œuvre de Walter Benjamin ? : Anne Roche.

Anne Roche est l’auteur de nombreux ouvrages théoriques et critiques, dont Exercices sur le tracé des ombres, Walter Benjamin, éditions Chemin de Ronde(2010) pour lequel vient de lui être décerné le Prix européen de l’essai philosophique Walter Benjamin, 2018.

Ralf Zschachlitz est professeur en études germaniques et directeur du laboratoire LCE (Langues et Cultures Européennes) à l’Université Lumière Lyon 2. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment Epiphanie ou illumination profane ? : l’œuvre de Peter Handke et la théorie esthétique de Walter Benjamin.

Elements_bibilographiques_AnneRoche_Ralf Zschachlitz_Benjamin