Vernissage

le vendredi 14 septembre à 18h30 Suivi d’une rencontre à l’auditorium du musée, de 19h30 à 20h30 En présence de…

Lire la suite

Le programme-événement

Jusqu’au 15 octobre 2018 Coordonné avec de nombreux partenaires**, le programme se déploie au musée et hors les murs. Walter…

Lire la suite

L’écran et la fumée

Jusqu’au 28 février 2019 La création numérique conçue par Renaud Vercey*, consultable sur une table tactile interactive, invite à la…

Lire la suite

intervenants

Philippe Simay

philosophe, enseignant

École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Belleville

Sylvain Maestraggi

philosophe, auteur

Mais de quoi ont-ils eu si peur ? Editions Commune, 2016 avec Christine Breton.

Anne Roche

Auteur, enseignante

Exercice sur le tracé des ombres. Walter Benjamin. Éditions Chemin de Ronde, 2010.

  • « Ce n’est donc pas en fuyant mais en réitérant continûment l’expérience des chocs perceptifs que le citadin s’immunise contre ses effets traumatiques. »

    Le choc des métropoles
    Ed. de l’éclat – 2008

    – Philippe Simay
  • « Il ne faut pas dire que le passé éclaire le présent ou le présent éclaire le passé. Une image, au contraire, est ce en quoi l’Autrefois rencontre le Maintenant dans un éclair pour former une constellation. »

    Paris,  capitale du XIXème  siècle.
    Le livre des passages,
    trad. Jean Lacoste,
    Ed du cerf, Paris, 1989 p 479

    – Walter Benjamin
  • « J’habitais le XIX ème siècle comme un mollusque habite sa coquille, et ce siècle maintenant se trouve devant moi, creux comme une coquille vide. Je la porte à mon oreille.  »

    Enfance berlinoise
    « La commerelle », p.69

     

    – Walter Benjamin